UN TRIO REPUBLICAIN à PARIS en 1897

 

 Edmond Goupil - Elisée Reclus - Alphonse Humbert

 

Daté de 1897 à Paris, un acte d’état civil offre une intéressante perspective de l’histoire de la capitale. Plus précisément établi le 2 août 1897, il mentionne en effet la présence de républicains notoires, le médecin Edmond-Alfred Goupil (1838-1919), le géographe Elisée Reclus (1830-1905) et le député Alphonse Humbert (1844-1922), réunis ensemble à l’occasion d’un mariage, célébré en mairie du 4e arrondissement.

Genèse d'une trouvaille

La découverte de cet acte s'insère dans le cadre d'une brève recherche historique consacrée à l’imprimeur Victor Goupy, dont le patronyme témoigne des variations que peuvent subir les noms de famille. C’est ainsi que cet imprimeur de la rue de Rennes se nomme originellement Victor Goupil, selon son dossier Légion d’honneur. Il est dès lors le frère d’autres Goupil, parmi lesquels figure Edmond Alfred Goupil, médecin et auteur, qui épouse en 1864 une artiste dramatique, Estelle Collignon.

Ce mariage conduit à la reconnaissance de Céline, initialement enregistrée comme fille d’Estelle Collignon, puis la famille s’agrandit de Suzanne, née en 1868 et de Charlotte Josèphe Renée Goupil, née en 1875. En 1897, cette dernière épouse à son tour un médecin du nom de Georges Guessarian qui, pour sa part, est reçu docteur en médecine l’année suivante.

Georges Guessarian - Médecin arménien

Né en 1870 en Turquie, fils de négociants arméniens demeurant à Constantinople, celui-ci fait partie des étudiants étrangers ayant effectué toutes leurs études en France. Enregistré sous le nom de Kervork Guessarian, celui-ci a en effet été dispensé de baccalauréats en 1891, est ensuite étudiant, inscrit comme externe et enfin « vétéran » des hôpitaux de Paris (1891-1897).

Ce mariage évoque donc un aspect particulier de l’histoire de la santé, à savoir la formation d’étudiants étrangers dans la capitale, ainsi que leur intégration professionnelle et sociale. En l’occurrence, les deux témoins du marié sont des médecins et chirurgiens des hôpitaux de Paris : Edgard Chevalier, docteur en médecine et chirurgien et Charles Nélaton, professeur à l’école de médecine.

Un réseau familial et républicain

Les témoins de la mariée relèvent pour leur part d’un réseau paternel tissé dans la durée et reposant sur des convictions républicaines anciennes et profondes. Edmond Goupil, père de la mariée, est en effet franc-maçon, républicain convaincu : il fut membre de la municipalité insurrectionnelle lors de la Commune de Paris.

Illustrant cette même tendance politique, le premier témoin de la mariée est Alphonse Imbert ou Humbert, ancien opposant au régime napoléonien, rédacteur au  "Père Duchêne" lors de la Commune, devenu député de Paris de 1893 à 1902 et dont une place porte le nom (15e arr.). Egalement franc-maçon et républicain contestataire, le second témoin est le célèbre géographe Elisée Reclus, pour sa part installé en Belgique depuis 1892, enseignant désormais à l’Université Nouvelle, une université dissidente fondée à Bruxelles en 1894.

Economie et politique

En définitive, le document d’état civil de 1897 évoque donc des personnalités pensantes et fondatrices de la IIIe République, confirmant la continuité d’un réseau familial et politique dont les racines remontent au Second Empire. Ce trio de personnalités littéraires, politiques et scientifiques symbolise ainsi l’espoir en l’émergence d’un monde meilleur et son engagement à en "élever l’édifice".

Le cabinet d’urologie où sont associés Edmond-Alfred Goupil et son gendre connaît toutefois une existence abrégée. Georges Guessarian décède en effet à Paris en 1902 à moins de trente ans, laissant femme et enfants aux prises avec une concurrence médicale et libérale croissante. Ainsi s’expriment les limites et les contradictions d’une république bourgeoise en ordre de marche. D’impérial à républicain, le changement de régime politique a bien eu lieu, tandis que s'affirme et se développe dans le même temps un système économique libéral, ouvertement individualiste et concurrentiel.  

E. PRACA

 

SOURCES

Archives Ville de Paris, 4eme, V4E 8286, Acte de mariage n°600 du 2-8-1897.

POUR EN SAVOIR PLUS

E. PRACA, Félix JOURDAN - 1852-1915 - Imprimeur à Paris, site E. PRACA - Rubrique Culture.

Cf Wikipedia sur :

Edmond Alfred GOUPIL

Elisée RECLUS

Alphonse HUMBERT